Abonnez-vous à -50%

L’avocat du policier violent de Molenbeek explique le contexte de son geste: la course-poursuite aurait fait remonter le souvenir d’une fusillade!

Vidéo
Le policier (au crâne chauve) - qui a fauté à Molenbeek - espère avoir droit à une seconde chance
Le policier (au crâne chauve) - qui a fauté à Molenbeek - espère avoir droit à une seconde chance - D. R.

Le policier qui s’est rendu responsable d’une bavure, dans la nuit de lundi à mardi, à Molenbeek, a été libéré à l’issue de sa mise à disposition du parquet de Bruxelles ce jeudi matin. « L’enquête continue, elle ne sera plus très longue et, à l’issue de cette enquête, le suspect sera plus que vraisemblablement cité devant le tribunal correctionnel afin qu’il puisse expliquer les raisons qui l’ont poussé à commettre ce type de faits ; lesquels sont passibles d’une peine qui peut aller jusqu’à deux ans d’emprisonnement », commente le porte-parole du parquet de Bruxelles, Denis Goeman.

► Le policier dit regretter son geste  : « J’ai sali l’uniforme... »

► Son avocat, Sven Mary, explique le contexte  : « Cette course-poursuite a fait remonter le souvenir d’une fusillade. »

► Sven Mary s’en prend à Catherine Moureaux  : « Qu’elle se taise ! »

Notre sélection vidéo