Noa ne voulait plus vivre: l’adolescente de 17 ans est décédée ce dimanche, «libérée parce que mes souffrances sont insupportables»

Noa ne voulait plus vivre: l’adolescente de 17 ans est décédée ce dimanche, «libérée parce que mes souffrances sont insupportables»
Capture Instagram

Noa Pothoven n’avait que 17 ans mais sa vie n’avait déjà plus aucun sens pour elle. La faute à un stress post-traumatique qu’elle traînait depuis trop longtemps. Anorexie, dépression… Ses problèmes psychologiques ont eu raison de sa volonté de survivre.

Elle a d’ailleurs expliqué les raisons de son mal-être dans son livre autobiographique, « Gagner ou apprendre ». Dans celui-ci, Noa expliquait avoir été agressée et violée très jeune. Par honte et par peur, elle avait longtemps dissimulé ces abus sexuels.

Récemment, elle avait posté son dernier message sur Instagram dans lequel elle annonçait arrêter de manger et de boire. « Après des années de combat et de combat, c’est fini. Après de nombreuses conversations et évaluations, il a été décidé que je serais libéré car ma souffrance était insupportable. C’est en haut. Je ne suis pas vraiment en vie depuis si longtemps, je vis et même pas. Je respire mais je ne vis plus », expliquait-elle.

Noa était dans un lit d’hôpital installé dans son salon. Elle a profité de ses derniers jours pour faire ses adieux à sa famille et ses proches. Sa sœur a annoncé sa mort ce dimanche. Noa est née en 2001 à Arnhem et avait un frère ainsi qu’une sœur.

Notre sélection vidéo