Sa soirée entre copines tourne mal, Lottie finit avec une lésion cérébrale: «Je me retrouve à dormir tous les jours»

Sa soirée entre copines tourne mal, Lottie finit avec une lésion cérébrale: «Je me retrouve à dormir tous les jours»
Screen Dailymail

Lottie Butler, une jeune fille de 18 ans, souffre d’une blessure au cerveau après s’être frappée la tête contre la porte d’une cabine de toilette lors d’une soirée sans alcool. Ces lésions cérébrales ont eu comme effet secondaire une fatigue extrême. Elle a du mal à se concentrer. C’était juste une soirée entre amies qui a mal tourné.

« Je me souviens avoir frappé ma tête contre la porte en partant. Ensuite, je sais maintenant que j’ai été entouré par le personnel médical d’urgence du syndicat étudiant », explique-t-elle au Dailymail.

Elle poursuit : « C’était vraiment frustrant parce que tout le monde pensait que j’avais trop bu cette nuit-là alors qu’en réalité j’étais sobre. » Depuis l’accident, elle a beaucoup de mal à suivre ses cours. « Maintenant, je me retrouve à dormir pendant des jours, regrette-t-elle. Mon éducation a tellement souffert de ma fatigue. Ma présence en cours est de 40 %, ce qui signifie que je manque beaucoup de contenu. Je veux pouvoir faire ce que font les autres personnes de mon âge. »

Elle a souhaité raconter son histoire pour sensibiliser à l’isolement social et la discrimination que subissent les victimes de lésions cérébrales. «  Il est très préoccupant de constater que tant de personnes que nous avons soutenues ont le sentiment d’avoir été traitées injustement en raison de leur état. Les effets d’une lésion cérébrale peuvent être cachés et donc largement mal compris, même par le survivant de la lésion cérébrale lui-même », explique le directeur général de Headway.

Notre sélection vidéo