Après avoir été condamné en France, Jack deale à Mouscron: «Marre qu’ils vendent leurs crasses ici», réagit le substitut du procureur du roi

Un coup de gueule du procureur du roi à l’encontre des dealers français.
Un coup de gueule du procureur du roi à l’encontre des dealers français. - Photonews

Jack est sorti de prison en France le 3 octobre 2018 après avoir été condamné pour vente de produits stupéfiants. Quelques jours plus tard, il relançait un trafic de l’autre côté de la frontière où la justice est moins sévère.

Le substitut du procureur du roi, Alexandre Iancovici, a réclamé une peine de cinq ans de prison ferme contre Jack. « Même si je crois en l’homme, cela ne le sauvera pas. Mais au moins, il ne vendra pas ses crasses chez nous ».

►► Jack est un toxicomane en détresse

►► 413 plants de cannabis retrouvés à Mouscron

►► Une bande sévit depuis des mois dans la région

Notre sélection vidéo