Abonnez-vous pour 1€

Le Vlaams Belang de Van Langenhove au centre de la prestation de serment à la Chambre: des députés francophones porteront un signe de résistance

Dries Van Langenhove.
Dries Van Langenhove. - Belga

Boycott ? La polémique a commencé côté francophone et elle reste essentiellement cantonnée de ce côté. Peut-on prêter serment de député devant un député d’extrême droite ? La coprésidente d’Écolo, Zakia Khattabi, élue députée le 26 mai, a annoncé qu’elle ne prêterait pas serment ce jeudi si Van Langenhove était bien présent au « perchoir » de la Chambre au côté de Patrick Dewael. Elle serait bien la seule.

Mélissa Hanus, elle, resterait sur les bancs du PS.

D’autres partis adopteront une autre forme de protestation. Au cdH, on arborera un symbole de résistance à l’extrême droite, « mais quelque chose de plus fort visuellement que le petit triangle rouge », dit Catherine Fonck, cheffe de groupe des humanistes. « Nous prêterons serment. Ce n’est pas devant le président ou ses secrétaires que nous prêtons serment. C’est devant la Chambre, qui représente l’ensemble des Belges. »

Au sein des autres partis francophones, les libéraux, socialistes, écologistes, PTB et Défi arboreront le triangle rouge, comme l’indiquent nos confrères du Soir.

Au MR, où on a étudié en vain la possibilité juridique d’empêcher Van Langenhove, inculpé par la justice gantoise, de siéger comme secrétaire, on mènera aussi une action symbolique ce jeudi.

Reste à savoir ce que Patrick Dewael, président provisoire de la Chambre fera. En coulisses, des discussions avaient lieu pour savoir s’il pouvait écarter le jeune député Vlaams Belang.