Abonnez-vous pour 1€

Le Liégeois «Max-le-Belge» arrête son combat avec les Gilets jaunes: il veut se reconstruire et se concentrer sur sa famille et ses amis

«
Max-le-Belge
» à sa sortie du tribunal à Liège.
« Max-le-Belge » à sa sortie du tribunal à Liège. - TVA

« Max-le-Belge », de son vrai nom Maxime Deckers, le Gilet jaune liégeois de 26 ans, d’Oupeye, a décidé de mettre son « combat » de côté. Il était une des figures marquantes du mouvement né en France puis relayé en Belgique, notamment à Liège.

« Je resterai toujours actif dans l’ombre. Je commence par une petite pensée pour mon équipe, des personnes en or ! », a-t-il indiqué ce dimanche sur son profil Facebook. Il a ensuite posté un long discours.

Il a annoncé qu’il arrêtait les aides aux sans domicile et les gilets jaunes.

► Il veut se reconstruire et se concentrer sur sa famille.

Notre sélection vidéo