Abonnez-vous pour 1€

Formation d’un gouvernement fédéral: Theo Francken et la N-VA dénoncent l’attitude du PS, qui campe sur ses positions

Formation d’un gouvernement fédéral: Theo Francken et la N-VA dénoncent l’attitude du PS, qui campe sur ses positions
Isopix

Selon De Tijd, la N-VA aurait laissé entendre, lors de son bureau, qu’une discussion avec le PS était possible au sujet de ce que les 2 partis voudraient faire ensemble. Le PS, lui, campe sur ses positions et refuse d’entamer les discussions avec les nationalistes, poussant Bart De Wever à accélérer la cadence au nord du pays.

« Vous le constaterez immédiatement quand ce sera le cas », a toutefois souligné la cheffe de groupe N-VA au parlement bruxellois, Cieltje Van Achter, dans l’émission De Ochtend.

« Le PS refuse toute discussion avec nous. Nous pas. Diaboliser, pendant des années, le plus grand parti du pays et le considérer comme ’cryptonazi’ conduit naturellement à de l’ingouvernabilité. Ne me parlez pas d’hommes d’Etat. Ceux qui disent tant l’aimer le conduisent à la tombe », a de son côté tweeté Theo Francken.

« Comment trouver une solution structurelle si on refuse d’entamer les discussions. Ne pas vouloir parler ensemble, c’est reconnaître une défaite intellectuelle », a-t-il ajouté, qualifiant d’« incompréhensible » l’attitude du PS.