Vincent Kompany présenté officiellement à Anderlecht: «Choisir entre le beau jeu et être champion? Je veux les deux» (vidéo)

Vidéo
Vincent Kompany présenté officiellement à Anderlecht: «Choisir entre le beau jeu et être champion? Je veux les deux» (vidéo)

Anderlecht présentait ce mardi sa recrue de prestige Vincent Kompany, nouveau joueur-manager des Mauves. C’est au centre d’entraînement de Neerpede que se tenait cette conférence de presse, où il était accompagné du président Marc Coucke et du directeur sportif Michael Verschueren.

La veille, l’ancien défenseur de Manchester City s’y est entraîné pour la première fois depuis son retour dans le club bruxellois. Kompany aura le rôle particulier de joueur-manager à Anderlecht, alors que Simon Davies sera l’entraîneur principal. Morceaux choisis de la conférence de presse du défenseur belge.

Sur son retour à Anderlecht : « Je suis incroyablement heureux et fier de retrouver ce club. C’est un choix du cœur. Je me rends compte que la tâche est difficile, qu’il y a beaucoup de travail. Mais je suis impatient de commencer. J’ai beaucoup appris ces dernières années et j’ai désormais l’opportunité de poser ma marque ici. Pour réussir, il faut se concentrer sur le terrain. On va tout miser sur ça pour faire en sorte que l’équipe joue d’une manière qui représente le club et ses supporters. Mon rôle est de faire en sorte que tout ce monde en coulisse travaille au mieux pour que cela se passe bien sur le terrain. »

Sur son objectif avec le club : « C’est impossible pour moi de dire qu’on vise la deuxième ou troisième place. Après, il faut respecter les autres clubs. Cinq équipes étaient au-dessus de nous la saison passée, donc ce sera compliqué de combler cet écart. Mais je ne peux pas non plus me tenir devant vous et dire que je ne veux pas finir champion. Je suis prêt pour tout. Mon objectif est de devenir champion avec Anderlecht. En plus de ça, je ne veux pas choisir entre le beau football et finir champion. Je veux les deux. Mon seul but, c’est de remporter le titre avec Anderlecht le plus vite possible. »

Sur sa double casquette de joueur-manager : « L’idée est venue au fur et à mesure des discussions avec Marc Coucke et Michael Vershueren. Ça m’est ensuite apparu logique. Je n’ai pas encore de diplôme d’entraîneur. Mais je peux combiner les deux rôles. C’était la seule option pour moi pour revenir à Anderlecht. Ça ne change pas vraiment mon style de vie cette double casquette. Je suis à fond joueur, et je suis à fond manager. Je suis entièrement concentré sur le futur d’Anderlecht, mais j’ai encore tout à prouver. J’ai parlé avec Thierry Henry pour connaître son expérience. Je voulais absolument apprendre de lui. Je suis parti avec l’optique que je ne connais rien, et que je dois tout apprendre. »

Sur l’équipe nationale : « Les Diables rouges, ça reste important pour moi. Je m’amuse avec l’équipe nationale, donc je ne vais pas arrêter là où je m’amuse.  »

Sur son effectif : « Des promesses sur les transferts et le budget ? Non, j’ai juste eu comme promesse que j’avais 45 joueurs à disposition (rires). Si je dois endosser un gilet pare-balles, pour permettre au club de se redresser, je le ferai. Je peux sortir le bouclier et tout prendre sur moi. On va faire ce qu’on peut sur le marché des transferts. Il y a beaucoup de talents ici et la jeunesse a toujours été une force à Anderlecht. On a l’opportunité de permettre à ces jeunes de progresser. »

Notre sélection vidéo