Spy: ils ne veulent plus accueillir les migrants

Il y avait trop de violence devant la maison. La famille n’a plus souhaité accueillir de migrants.
Il y avait trop de violence devant la maison. La famille n’a plus souhaité accueillir de migrants. - LL.P.

Ce week-end un post sur les réseaux sociaux a fait polémique à Jemeppe-sur-Sambre. En effet, la famille Simon-Hody qui, depuis deux ans et demi, aide les migrants installés près de l’aire d’autoroute de Spy sur la E42, a décidé de tirer la sonnette d’alarme.

La situation avec certains migrants semble s’être complètement dégradée à un tel point que la famille qui a accueilli chez elle des dizaines de personnes a décidé de stopper toutes aides. Ils ne veulent plus accueillir personne. Et c’est avec un pincement au cœur qu’ils ont pris cette décision.

► Suite au démantèlement du camp par le SPW, il ne restait plus que ce terrain pour abriter les réfugiés la nuit

► Les aménagements sont partis en fumée : « Ils y ont aussi mis le feu »

► Entre alcool et violence, la situation dégénérait de jour en jour « On ne se sentait plus en sécurité »

Notre sélection vidéo