La Mini Cooper se convertit à l’électricité

La Mini Cooper se convertit à l’électricité

Annoncée de longue date et « teasée » à plusieurs reprises par le constructeur, la Mini électrique est désormais une réalité, qui prend l’appellation Cooper SE pour sa commercialisation. Ce nouveau modèle embarque un moteur de 184 ch (135 kW) alimenté par une batterie lithium-Ion de 32,6 kWh. Cela peut paraître peu, mais l’autonomie totale est annoncée entre 235 et 270 km selon le cycle d’homologation WLTP, ce qui devrait largement suffire à l’usage urbain auquel se destine l’auto. La charge à 80% prendra entre 35 et 150 minutes selon le type de branchement (alternatif 11 kW ou continu 50 kW). Les performances sont dignes de ce que l’on attend d’une Mini malgré les 145 kilos de plus qu’une Cooper essence dus à la batterie : 7,3 secondes pour passer de 0 à 100 km/h.

Cette Mini Cooper SE se distingue également par quelques traits esthétiques propres, à commencer par une calandre fermée, des jantes uniques, de nombreux inserts jaunes et un logo « e » spécifique.

L’arrivée en concessions devrait se faire en toute fin d’année, à un prix d’environ 35.000 euros.

Notre sélection vidéo