Tourisme à Mons: 194.454 nuitées en 2018, c’est plus qu’avant

Tourisme à Mons: 194.454 nuitées en 2018, c’est plus qu’avant
E.G.

L’élément le plus intéressant est la part grandissante du tourisme d’affaire qui, à lui seul, représente pas moins de 75% des nuitées enregistrées dans les hôtels montois. Dans le centre-ville, c’est le Shape qui draine le flux le plus important alors qu’en périphérie, les touristes business proviennent principalement des clubs d’affaires, de la prospection en foires et salons.

Le loisir après le business

La part tourisme de loisirs représente 25% des nuitées. Elles sont réparties comme suit : 10% de tourisme de loisir pur, représenté par un public plus familial qui se déplace surtout pour visiter Pairi Daiza et 15% de tourisme évènementiel correspondent à un public présent lors de grands évènements comme Tanks In Mons ou le festival Trolls & Légendes.

52 % d’étrangers

On constate également que, globalement, un peu plus de la moitié des réservations dans les hôtels (52%) ont été effectuées par des touristes étrangers. Les Français arrivent en tête, suivi par les Anglais (pic enregistré grâce aux commémorations du centenaire de la fin de la Grande Guerre), les Allemands, les Hollandais et les Américains.

A noter que le ratio affaires/loisir est inversé lors des périodes de vacances scolaires, durant lesquelles ce sont surtout des familles, des couples et des groupes de séniors qui viennent à Mons découvrir notre patrimoine et notre offre culturelle.

Pour le bourgmestre Nicolas Martin, «  notre objectif est de poursuivre notre croissance et de faire progresser la durée des séjours en jouant la carte de la richesse historique et culturelle de la ville. Avec l’Office du Tourisme, nous travaillons activement à faire connaitre au maximum les nombreux atouts dont Mons dispose et qui pourraient attirer de nouveaux visiteurs. Notre calendrier festif et culturel est très riche, des infrastructures business de qualité existent et sont disponibles, tout comme les équipements de loisirs. »

Plus d’hôtels

L’augmentation du nombre de nuitées est à mettre en parallèle avec la croissance de la capacité hôtelière de la cité du Doudou depuis 2015. Actuellement, nous répertorions 12 hôtels, 15 gîtes et maisons d’hôtes et une auberge de jeunesse sur le territoire. Deux projets d’hôtels sont encore en vue, outre l’extension du Vandervalk.

Notre sélection vidéo