Muriel Targnion, bourgmestre PS de Verviers, a demandé ses indemnités de départ comme ex-députée à la Fédération Wallonie-Bruxelles

La bourgmestre de Verviers, Muriel Targnion, a-t-elle une troisième rémunération publique
?
La bourgmestre de Verviers, Muriel Targnion, a-t-elle une troisième rémunération publique ? - Belga

Le mandat que Muriel Targnion vient d’acquérir chez Luminus n’est-il que son deuxième, comme elle l’a encore affirmé pas plus tard que lundi dernier dans la presse locale ? « Je ne suis que bourgmestre de Verviers. Luminus n’est que mon deuxième mandat », affirme-t-elle. Il nous revient pourtant que la bourgmestre de Verviers devrait bénéficier d’une troisième rémunération publique.

Rappelez-vous : en décembre dernier, lorsqu’on lui a confié la présidence d’Enodia (ex-Publifin), Muriel Targnion a dû démissionner de son poste de députée à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Une démission obligatoire, pour cause d’incompatibilité entre ses différents mandats.

Elle était dans les conditions pour obtenir des indemnités de sortie. L’a-t-elle fait ? À bonnes sources, nous avons appris que c’était bel et bien le cas.

La somme qu’elle devrait recevoir.

Les trois conditions pour avoir droit aux indemnités de sortie.

Tous les détails dans nos Editions Digitales.

Notre sélection vidéo