«Là, on est en train de le perdre»: Jean-Luc Reichmann fait tout pour protéger Paul, le champion des «12 coups de midi»

«Là, on est en train de le perdre»: Jean-Luc Reichmann fait tout pour protéger Paul, le champion des «12 coups de midi»

Atteint du syndrome d’Asperger, Paul n’est pas un candidat comme les autres. Cette forme d’autisme a obligé la production à faire des aménagements, pour préserver et protéger le jeune garçon de 20 ans. Déjà pour un candidat lambda, la succession des tournages peut-être éprouvante, comme d’autres grands champions de jeux TV l’ont déjà expliqué, mais c’est encore plus difficile pour un candidat comme Paul.

Mais le champion, adoré par tout le monde, peut compter sur la production des « 12 coups de midi » mais aussi sur Jean-Luc Reichmann pour lui faciliter la vie et le mettre dans les meilleures conditions pendant les tournages, comme l’explique l’animateur à Femme Actuelle.

« On s’adapte et on aménage selon l’humeur de la personne qui est en face. C’est à moi de faire attention à ça. Au début, c’est souvent que je le regardais bouger sa tête de gauche à droite et je me disais, là, on est en train de le perdre. »

Et puis, « le second papa » du jeune homme a appris à mieux le connaître et à mieux le comprendre. « Quand je sens que Paul est plus fatigué que d’habitude, je vais demander moins de musique et oui, ça va moins crier sur le plateau, c’est clair  ».

Notre sélection vidéo