Justine, 25 ans, tuée sur la E42: le chauffeur du poids lourd assure qu’il n’a pas percuté son véhicule

Justine, 25 ans, tuée sur la E42: le chauffeur du poids lourd assure qu’il n’a pas percuté son véhicule

Ce vendredi à 3 heures du matin, les secours ont été appelés à intervenir sur un dramatique accident de circulation sur l’autoroute E42, à hauteur de Horion-Hozémont (Grâce-Hollogne) et en direction de Namur. Deux voitures ont percuté un camion qui s’est retrouvé en travers de la chaussée, la bloquant complètement.

Selon les premiers éléments de l’enquête, trois véhicules sont impliqués : la Ford Fiesta de Justine (photo), la BMW d’un Hutois né en 1970, et un poids lourd.

Vers 4h32, le conducteur du semi-remorque a aperçu, sur le bas-côté de l’autoroute, un premier véhicule qui semblait à l’arrêt. « Il aurait également aperçu un second véhicule, stationné un peu plus loin », décrit Catherine Collignon, premier substitut du procureur du Roi, en charge notamment des relations avec la presse.

« Le chauffeur s’est alors déporté sur la gauche. Il explique avoir ensuite perdu le contrôle de son véhicule, qui s’est couché sur le flanc. » Le chauffeur est alors sorti de sa cabine et s’est mis en sécurité. Il explique aux policiers qu’à aucun moment, il n’a senti qu’il percutait une voiture. Ce serait pourtant lui, selon toute vraisemblance, qui aurait percuté le véhicule de Justine.

Justine , domiciliée à Verlain, était infirmière dans un hôpital liégeois. Elle revenait d’ailleurs du travail lorsque le drame s’est produit.

Justine était très appréciée

L’autoroute E42 à hauteur de Horion a été fermée une bonne partie de la journée et des déviations avaient été mises en place. La chaussée a été rouverte dans le courant de l’après-midi.

Notre sélection vidéo