Les taxes automobiles s’envolent en Belgique: l’an dernier, elles ont rapporté plus de 20 milliards d’euros!

Les taxes automobiles s’envolent en Belgique: l’an dernier, elles ont rapporté plus de 20 milliards d’euros!
Belga image

La hausse s’explique quasi entièrement par la croissance des recettes relatives aux accises et à la TVA sur les carburants. En 2018, les accises sur l’essence et le diesel sont venues garnir les caisses de l’État à hauteur de 6,1 milliards d’euros, enregistrant un bond de près de 12 % par rapport à 2017. Ces prélèvements représentent ainsi près de 30 % des recettes fiscales totales liées à l’automobile.

La TVA sur les carburants a rapporté, à elle seule, 2,7 milliards d’euros. « La Belgique s’est engagée sur la voie de la disparition progressive du diesel. Les ventes de voitures à essence augmentent donc et, avec elles, le montant des recettes d’accises et de TVA, puisque ces véhicules consomment davantage de carburant que les voitures au diesel », explique Michel Martens, directeur du service d’études de la Febiac.

Notre sélection vidéo