Abonnez-vous pour 1€

Négociations bruxelloises: les négociations ne seront pas terminées lundi

Laurette Onkelinx et Rudi Vervoort
Laurette Onkelinx et Rudi Vervoort - Belga

Une certitude, plusieurs formations se sont organisées pour mettre sur pied des conseils, congrès ou assemblées de participation, mardi en fin de journée.

De l’aveu de plusieurs négociateurs (les Verts et DéFI), les derniers obstacles ont notamment trait à la fiscalité et à la volonté de plusieurs partenaires de mettre sur pied un enseignement bilingue dans la capitale.

Concernant ce dernier dossier, il semble, si l’on en croit Zakia Khattabi (Ecolo) que l’on cherche à trouver une formule partagée, en tout cas sur le principe.

A ce propos, DéFI se montre plus réservé. Le président de la formation amarante, Olivier Maingain, a notamment rappelé que la Région n’était pas compétente en la matière. « Renforcer l’enseignement des langues à Bruxelles, c’est très bien. Mais pas de là à aller vers une régionalisation… Nous sommes favorables à l’immersion linguistique, dans une ville comme Bruxelles, mais il faudrait aussi le prévoir dans d’autres langues que le néerlandais, par exemple l’anglais et l’allemand », a-t-il commenté à son arrivée.

Pour le président de DéFI, il faut avant tout veiller à la maîtrise de la langue de référence de l’élève. Dans l’enseignement fondamental, ce n’est pas gagné d’avance pour tous les élèves.

Il sera aussi question dans les heures qui viennent de la répartition des compétences entre les différentes formations en présence.

Selon Olivier Maingain, la discussion ne se cantonnera pas à une simple reprise des compétences du cdH par Ecolo, car les rapports de force ont évolué.

« On est davantage dans une logique de transversalité, comme on la pratique dans certaines communes ».

Les noms des futurs ministres ne circulent pas encore officiellement. Chez DéFI, Olivier Maingain soutient l’arrivée au gouvernement de Bernard Clerfayt. « Il n’y a aucune raison que ce ne soit pas lui. Il a pris part à toute la négociation avec moi », a-t-il commenté.

L’intéressé se veut, pour le moment, plus discret à ce sujet.

Les négociations ne seront pas terminées lundi

Les négociations en vue de la formation d’un gouvernement en Région bruxelloise ne seront pas terminées ce lundi, a-t-on appris lundi après-midi au cabinet du ministre-président Rudi Vervoort, un des deux formateurs de la future coalition. Une ultime relecture de l’accord de majorité est encore prévue mardi.

« Ce lundi, les six partis négociant l’accord de majorité en Région bruxelloise se sont réunis autour du formateur et ont poursuivi leurs travaux en vue de la conclusion d’un accord de majorité ambitieux pour Bruxelles. La volonté des négociateurs est d’installer le gouvernement bruxellois avant le 21 juillet », a indiqué le cabinet de Rudi Vervoort, dans une communication au nom de l’ensemble des négociateurs bruxellois.

Selon celui-ci, les travaux se poursuivront à cet effet, mardi, « en vue d’une ultime relecture des versions française et néerlandaise du texte de l’accord de majorité, et afin d’opérer les derniers arbitrages. Des groupes techniques se réuniront cet après-midi et ce soir afin de préparer la réunion de ce mardi ».

Les négociateurs bruxellois ont également tenu à préciser que les congrès de participation seront convoqués « mercredi, au plus tard ».

« Tous les partenaires autour de la table sont confiants de pouvoir aboutir dans les meilleurs délais pour présenter ce projet d’avenir pour la Région bruxelloise », ont conclu les négociateurs dans leur communication diffusée via le cabinet Vervoort.

Interrogée à sa sortie du parlement, Elke Van den Brandt (Groen), formateur au nom de l’aile néerlandophone de l’échiquier politique bruxellois, n’a pas manifesté de signe d’inquiétude particulier. « Nous travaillons bien. Tout le monde veut que nous ayons un bon accord. Nous voulons toujours avoir un gouvernement pour le 21 juillet », a-t-elle commenté.

Au parlement bruxellois, il semble que les négociateurs francophones se soient réunis autour de la note de formation pour la Commission Communautaire française.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be