C’est l’application du moment, mais savez-vous vraiment à quoi vous vous engagez en mettant votre photo dans FaceApp?

C’est l’application du moment, mais savez-vous vraiment à quoi vous vous engagez en mettant votre photo dans FaceApp?
Capture Twitter

FaceApp est une application créée il y a deux ans en Russie, qui permet à ses utilisateurs d’avoir un aperçu impressionnant de leur apparence plus jeune ou plus âgée, et qui fait aujourd’hui fureur.

Mais derrière cette application « fun » se cache un inconvénient de taille que les utilisateurs ignorent et dont ils devraient se méfier. Les experts mettent d’ailleurs en garde contre les dangers de cette application, les données étant stockées par une société basée à Saint-Pétersbourg.

Lorsqu’on s’intéresse aux conditions d’utilisations et règles de confidentialités, on remarque que les photos prises lors de l’utilisation de l’application, l’adresse IP, l’emplacement, les données de l’appareil connecté ainsi que d’autres informations collectées par les cookies sont stockés. Cela représente un danger considérable pour les utilisateurs, puisque ces informations atterrissent dans une base de données qui est par la suite accessible à des tiers.

Evelyn Austin, de la société Bits of Freedom, une fondation néerlandaise indépendante pour les droits numériques, confirme la dangerosité de ce type d’application : « Avec un tel logiciel, les gens peuvent être reconnus et suivis par leur visage, où qu’ils aillent. Ce suivi se produit déjà à grande échelle via les smartphones, mais vous pouvez toujours éteindre un tel téléphone. Vous ne pouvez pas laisser votre visage à la maison. « Un effet « étouffant » sur la société », ajoute-t-elle.

Notre sélection vidéo