Abonnez-vous pour 1€

Yves Van Bogaert : Soudage

Yves Van Bogaert : Soudage

« L’international, une histoire à ne pas oublier »

Les étincelles et les petites lumières qu’il a vues sortir de l’atelier de son papa ont façonné la détermination d’Yves à devenir soudeur. A seulement 12 ans, son choix était arrêté. Formé tout d’abord au tournage-fraisage, ce n’est qu’en 3ème qu’il a la possibilité de s’orienter dans l’option de son choix.

Ce qu’il aime dans le métier, c’est savoir assembler et avoir la fierté du travail bien fait.

Son professeur Joery Collier, Médaille d’Excellence à WorldSkills Shizuoka 2007 et Champion européen à EuroSkills Rotterdam 2008, l’encourage à s’inscrire aux Startech’s. La première fois, Joery l’avait incité afin qu’il prenne conscience du travail que demande une compétition mais aussi, pour l’expérience que cette dernière apporte. Ces différentes participations, trois au total, ont motivé Yves à poursuivre son apprentissage pour gagner un jour sa place dans le Belgian Team.

Lors de la finale du championnat national 2019 à Ciney Expo, la fierté d’Yves se cantonnait au fait d’avoir su terminer toutes les épreuves. Arrivé deuxième, c’est lui qui pourtant décroche la place dans le Belgian Team grâce à ses compétences.

"Pour WorldSkills Kazan, je reste les pieds sur terre même si j’ai mis du temps à me dire que c’était moi qui partais représenter la Belgique. Je ne pourrai concourir qu’une seule fois à un Mondial, donc je veux m’investir totalement".

Le programme mis en place par Raphaël, son Expert WorldSkills Belgium, est intense. En formation pendant tout l’été, Yves pourra également compter sur la présence d’anciens compétiteurs pour le préparer mentalement.

Son espoir pour Kazan : une tranche de vie extraordinaire à ne jamais oublier.

Yves est formé et coaché par Raphaël Colle

Raphaël Colle, expert depuis 2014

La médaille personnelle

Ancien compétiteur en 1997 lors d’une compétition européenne et à WorldSkills Montréal 1999, Raphaël est aujourd’hui instructeur soudage indépendant.

De ses expériences enrichissantes, Raf a gardé l’esprit de compétition : J’aime pouvoir me mesurer aux autres et apprendre d’eux. Depuis que je suis Expert, ma compétition personnelle se fait durant la formation, après c’est à Yves de jouer. C’est à moi de faire en sorte que le compétiteur ait une Médaille d’Excellence. S’il l’obtient, cela veut dire que toi, en tant qu’Expert, tu restes à niveau.

Le point fort d’Yves est qu’il aime son métier avant tout, c’est un passionné. A WorldSkills Kazan, Yves sait déjà qu’il sera satisfait de son parcours ; il va apprendre, évoluer et donner le meilleur de lui-même. Que demander de plus ? 

Suivez Yves sur https://www.facebook.com/worldskillsbelgium

Photos et textes fournis par Worldskills