Maximilien Dienst (Top Chef) quitte tout et part en Thaïlande: «J’ai rencontré Dieu»

Exclusif
Maximilien Dienst (Top Chef) quitte tout et part en Thaïlande: «J’ai rencontré Dieu»

Max, vous allez embarquer dans quelques heures pour la Thaïlande. Et ce n’est pas pour des vacances…

Non, il n’y a pas de retour prévu. Je n’ai jamais voulu, à la base, passer ma vie en Belgique. Je l’ai toujours su. Mais partir où, je ne savais pas. Le déclic est venu de ma rencontre avec Dieu, il y a un peu près un mois.

Votre rencontre avec Dieu ?

Après des périodes d’excès, ça s’est passé un matin, comme une révélation. Je l’ai entendu me dire qu’il était temps pour moi de me calmer. De vivre une vie plus saine, plus simple.

Vous êtes croyant à la base ?

Pas du tout, je ne croyais en rien. Il m’a remis sur une voie que je n’aurais peut-être pas choisie tout seul.

Et Bangkok, vous connaissez ?

Oui, les putes de Bangkok ! (rires) D’habitude quand j’allais là, c’était la première chose que je faisais, aller les voir. Mais je n’y vais pas pour ça. La Thaïlande est un pays paisible, le pays du sourire. Et vu que, maintenant, je ne veux voir que des gens sourire dans ma vie, j’ai décidé d’aller là-bas.

► Sa maman le soutient

► Un mode de vie très différent...

Quand vous faites quelque chose, vous ne le faites pas à moitié !

Non, je vis les choses à fond ! Je vais vous dire : je pense même me mettre à l’abstinence sexuelle. Mais je m’autorise quand même la masturbation. (sourire)

«Max & Fanny»: pas fini!

Vous aviez une petite amie thaïlandaise justement. Et l’histoire s’est terminée il y a plusieurs mois. Vous pensez que cette séparation a contribué à ce changement de vie ?

Je pense que si j’étais toujours avec elle, je n’aurais pas fait le choix de partir. Ce qui est fou, c’est que c’était son rêve à elle qu’on parte à deux en Thaïlande. Je pars maintenant, alors que tout est fini. Mais je pars serein, apaisé. Je ne pars pas comme un mec qui a switché. Même si ça s’est fait très vite, tout a été réfléchi. Je garde quand même ma société en Belgique. Mais travailler au restaurant (étoilé, « Les pieds dans le plat »), ce n’est plus la voie que je devais mener.

La cuisine, c’est fini pour vous ?

(...)

La suite de son interview exclusive dans nos éditions digitales.

Notre sélection vidéo