La sécheresse fait des ravages dans les cultures: les pertes sont parfois estimées à 50%

Belga
Belga

« Les pommes de terre hâtives et semi-tardives souffraient de la sécheresse depuis cinq semaines. La chaleur de la semaine dernière leur a porté le coup de grâce », déclare Sofie Scherpereel de l'agence d'expertise agricole ATP Consulting, dans Het Laatste Nieuws. Les pertes sont estimées à 50 %. La moitié des haricots sont aussi perdus, alors que la perte est estimées à 35 % pour les oignons.

Même chose pour les fruits. Les pommes en particulier sont sensibles aux coups de soleil qui provoquent des taches brunes dues à la chaleur intense. 90% de la récolte est perdue sur certains vergers.

En Flandre, les agriculteurs demandent à ce que le statut de catastrophe soit reconnu. Le ministre flamand de l’Agriculture estime qu’il est encore trop tôt pour se prononcer.

Notre sélection vidéo