Acheter un logement sans fonds propres, c'est possible

Acheter un logement sans fonds propres, c'est possible

Si les banques classiques refusent en général de financer les frais de notaires en plus de l'achat de votre logement, faire appel à un intermédiaire de crédits (courtier) pourrait peut-être aboutir sur un avis favorable. Une solution bien pratique pour les jeunes ménages et les personnes qui n'ont pas eu l'occasion de se constituer un bas de laine.

Frileuses les banques ? Parfois. Depuis quelques années, elles refusent dans l'immense majorité des cas de financer les frais dits de notaire (c'est à dire, les frais d'acte de crédit, les honoraires du notaire, les droits d'enregistrement ou la TVA s’il s’agit d’une nouvelle construction), en plus de l'emprunt hypothécaire. Elles refusent même souvent de financer plus de 80% de la valeur du bien, ou alors à un taux moins avantageux.

Les candidats emprunteurs doivent dès lors apporter la totalité ou une grosse partie des fonds propres pour payer les frais de notaire, et parfois aussi une partie de l'achat du logement, avec l'espoir d'obtenir un taux d'intérêt plus avantageux.

Et ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion de se constituer un bas de laine ? Ils doivent soit épargner quelques années de plus, soit demander un coup de pouce à leurs parents, ou bien leur demander de se porter garant. Mais ils peuvent également s'adresser à un courtier.

Prêt hypothécaire « 125% »

Certains courtiers, en effet, proposent des crédits hypothécaires pour financer l'achat du logement et les « frais de notaire ». Il est même possible, dans certain cas, d'obtenir un petit « bonus » pour les travaux de rénovation ! C'est le principe de l'emprunt hypothécaire total ou 125% (ce qui signifie emprunter jusqu'à 125% maximum de la valeur vénale du bien visé).

« Pour autant que les emprunteurs respectent les conditions d’acceptation, avant tout la capacité de remboursement bien sûr, il est possible de financer l’achat et les frais de notaire », explique Pascale Dewinter, Responsable du service Prêt Hypothécaire chez le courtier MiD Finance. « Le dossier se présentera sur deux dossiers distincts: un crédit hypothécaire traditionnel avec inscription hypothécaire pour l’achat du bien immobilier, et éventuellement des travaux de rénovation ; et un crédit hypothécaire à but immobilier mais sans inscription hypothécaire pour le financement des frais de notaire. »

L'emprunt hypothécaire pour financer l'achat et les éventuels travaux est classique, sa durée et le montant est à négocier avec le courtier et en fonction des capacités de remboursement (10, 15, 20, 25 ans...) et, selon les cas avec un taux d'intérêt variable, fixe, ou semi-fixe.

Le crédit hypothécaire servant à couvrir les « frais de notaire » se fera, lui, à un taux fixe un peu plus élevé que l’emprunt hypothécaire servant à financer l’achat du bien mais toutefois beaucoup moins élevé qu’un prêt personnel, et sur une durée de 120 mois (10 ans) maximum.

Il y a donc deux emprunts à rembourser pendant dix ans maximum, puis un seul, l'emprunt hypothécaire traditionnel, jusqu'à son terme.

Prêt HYPO social

Certains courtiers, comme MiD Finance, proposent même des formules spécialement adaptées aux jeunes ménages qui ne disposent pas de fonds propres, mais qui ont un revenu régulier suffisant et un taux d'endettement (futur emprunt hypothécaire compris) inférieur à 55% du revenu.

Le prêt hypo social (à ne pas confondre avec l’Accesspack de la Région Wallonne) permet ainsi de financer jusqu'à 105% de la valeur vénale du bien immobilier et pour une somme maximale de 275.000€, via un premier crédit hypothécaire traditionnel.

Le second crédit hypothécaire financera les frais de notaire. Il sera à taux fixe et sur 10 ans maximum, et pour un montant maximal de 15% de la valeur du bien, ou la somme 40.000€. Le taux peut être cependant réduit si l'emprunteur peu financer de son côté au moins la moitié des frais de notaire.

Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

Exemple représentatif au 1er aout 2019: Nature du prêt: CREDIT HYPOTHECAIRE - Montant total du prêt : 140.000€ - Montant des mensualités: 714,21€ - TAUX ANNUEL EFFECTIF GLOBAL: 3,09% - Taux annuel FIXE: 2,11% - Durée du prêt:240 mois - Assurance solde restant dû: 243,93€/an - Assurance incendie: 289,06€/an - Frais de dossier: 350€ - Frais d'expertise: 200€ - Frais de notaire: 4.575€ - Montant total tous frais compris: 185.170,66€