Les producteurs de pommes de terre inquiets pour leurs productions à cause de la canicule: «On ne sait pas comment vont réagir les cultures à 40ºC»

Une diminution de la production qui pourrait engendrer une augmentation du prix de nos pommes de terre.
Une diminution de la production qui pourrait engendrer une augmentation du prix de nos pommes de terre. - Isopix

C’est la première fois que les agriculteurs sont confrontés à des températures aussi extrêmes. Si nous n’avons pas rencontré de grosses périodes de sécheresse cet été comme en 2017, la chaleur pourrait avoir un impact négatif sur les productions de pommes de terre.

Il est toutefois difficile de donner un pronostic : « On ne sait pas comment vont réagir les cultures à 40ºC, c’est une première. De plus, la température est bien plus élevée sur certaines parties de la plante, comme les feuilles par exemple », explique Pierre Lebrun, agronome pour la Fillière Wallonne de la Pomme de Terre.

Des solutions existent mais dans tous les cas, il y aurait une répercussion sur le prix des patates

► En 2017, à cause de la sécheresse, Croky a dû arrêter la production de plusieurs produits et chez Lutosa, les frites étaient beaucoup plus petites  !

Notre sélection vidéo