Le petit Français de 6 ans poussé du Tate Modern de Londres a la colonne vertébrale brisée

Le petit Français de 6 ans poussé du Tate Modern de Londres a la colonne vertébrale brisée
AFP

L’enfant, qui visitait Londres avec sa famille au moment du drame dimanche après-midi, a également subi des fractures aux jambes et au bras, a précisé le procureur, Sian Morgan.

Il est tombé d’une plateforme d’observation du 10e étage du musée d’art moderne et a atterri sur un toit du cinquième étage du musée, avant d’être secouru et transporté par hélicoptère à l’hôpital.

Il est dans un « état critique » mais « stable », entouré de sa famille, a indiqué la police dans un communiqué.

Son agresseur, un adolescent britannique, a été arrêté sur place. Il a comparu devant le tribunal pour enfants de Bromley (sud-est de Londres) après avoir été inculpé de tentative de meurtre.

Vêtu d’un survêtement gris, les cheveux courts, mal rasé, il est apparu calme et n’a pris la parole que pour confirmer son identité et son adresse, a constaté un journaliste de l’AFP.

Il ne connaissait pas la victime, selon la police, qui avait évoqué lundi « un événement isolé, sans mobile clair ou apparent ».

Maintenu en détention, l’adolescent doit comparaître à nouveau jeudi, devant la Cour criminelle londonienne de l’Old Bailey.

Le Tate Modern, un musée d’art moderne situé sur les rives de la Tamise et un des lieux touristiques les plus visités du Royaume-Uni, avait été fermé immédiatement après le drame. Il a rouvert lundi, à l’exception de la plateforme d’observation, située dans une extension ajoutée en 2016 au bâtiment, une ancienne centrale électrique.

Notre sélection vidéo