Antoine Schuurwegen, nouveau joker de l’info de RTL: «Je ne considère pas que c’est un aboutissement» (vidéo)

Vidéo
«
Le stress était là pendant la matinée mais j’ai eu la chance d’être porté par une chouette équipe
».
« Le stress était là pendant la matinée mais j’ai eu la chance d’être porté par une chouette équipe ». - RTL Belgium

Antoine, comment vous sentiez-vous juste avant votre 1er « Madame, Monsieur, bonjour… » ?

Le stress était là pendant la matinée mais j’ai eu la chance d’être porté par une chouette équipe, dès que je suis arrivé à 7h30, ils ont fait en sorte que je me sente le plus à l’aise possible.

Et pendant ce 1er journal ?

C’était une attention et une concentration de tous les instants ! J’écoutais les sujets d’une oreille et les regardais d’un œil et, de l’autre, je relisais les lancements des sujets à venir.

Luc Gilson devait officier au RTL Info ce vendredi mais il est malade. Vous avez été prévenu assez tard de ce remplacement alors ?

Ça faisait quelques semaines que Laurent Haulotte (directeur de l’info) m’avait dit que ce remplacement pourrait arriver, sans préciser quand. J’ai été effectivement prévenu assez tard de celui-ci… ce qui est une bonne chose : ça m’a permis de ne pas trop stresser à l’avance ! J’ai pu prendre des vacances l’esprit léger.

Vous aviez passé quelques tests au JT avant l’été. De votre propre initiative ?

C’est Laurent Haulotte qui m’a proposé, il y a quelques mois de passer cette batterie de tests. Et ça, ce sont des moments stressants. On voit une nouvelle facette du métier. Ça fait 9 ans, si je ne me trompe pas, que je suis arrivé à RTL, et c’est une boîte qui m’a fait grandir. J’ai fait l’info trafic, les journaux de Bel en joker d’Olivier Schoonejans et depuis deux ans, des reportages consacrés au judiciaire et au terrorisme.

Présenter les infos, pour certains, c’est le Graal. C’est votre cas ?

Je ne considère pas que c’est un aboutissement. C’est une étape dans mon métier. Je n’ai pas cet objectif. J’ai envie de continuer à faire d’autres choses.

Vous êtes originaire de Liège. Exilé à Bruxelles pour le boulot ?

Non ! Je vis toujours à Liège. Après le RTL Info 19 heures, je retourne en Cité ardente ! (sourire)

Notre sélection vidéo