Luingne : non-voyant, Patrice va courir et rouler jusqu’à Bray-Dunes

Pour arriver à Bray-Dunes, Patrice sera entouré d’une équipe acquise à sa cause  !
Pour arriver à Bray-Dunes, Patrice sera entouré d’une équipe acquise à sa cause ! - A. P.

Mercredi 7 août, dernier entraînement groupé avant le Run & Bike de l’Assomption. Patrice me donne rendez-vous à Luingne, trente minutes avant l’entraînement. Sur place, une joyeuse troupe m’accueille. L’un des acolytes du non-voyant me tend un masque occultant. Par politesse, je l’essaie. « C’est déjà très difficile de se repérer, alors courir avec ça, c’est impensable. » Voilà ce qui a dû sortir de ma bouche à ce moment-là.

C’est pourtant dans ces conditions que Patrice Labarre doit vivre. Né voyant, il a perdu l’usage de ses yeux après un terrible accident de voiture. « Trois ans de revalidation pour savoir remarcher. J’avais perdu temporairement l’ouïe aussi », précise le Herseautois. « C’est comme si j’étais un nouveau-né, j’ai dû tout réapprendre. » Apprendre à manier la canne blanche, à faire confiance à ses deux chiens guide pour rester le plus autonome possible.

> Le Herseautois devra parcourir une vingtaine de kilomètres à pied, et le reste à vélo sur un tandem acheté il y a quelques mois. Pourquoi se lancer dans une telle aventure? «J’aime beaucoup les défis, et je suis quelqu’un de volontaire.»

Notre sélection vidéo