La formation d’un gouvernement fédéral au point mort, selon De Wever: «Un simple bonjour, ce n’est apparemment pas possible»

Belga
Belga

« Bon, nous nous reverrons d'ici Noël. Je n'ai juste pas dit en quelle année ». Bart De Wever est maintenant libre pour prendre part aux discussions pour la formation d’un gouvernement fédéral. Mais il ne témoigne pas du moindre optimisme.

Selon Het Laatste Niews, Bart De Wever explique que son parti a pris contact avec le PS la semaine suivant l'élection, mais qu'il n’a rien obtenu du tout. Au moment de la table ronde réunie autour des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte, il y a eu quelques contacts avec Elio Di Rupo, mais que ce n’était pas une vraie conversation.

« Qu'ils disent 'bonjour','comment allez-vous', qu'ils s'assoient et demandent: 'Qu'est-ce que vous en pensez? Juste cette simple conversation, apparemment ce n'est toujours pas possible », estime Bart De Wever.

Notre sélection vidéo