Roberto Martinez enthousiasmé par le retour des Diables rouges en Pro League: «C’est un bon challenge, ça montre leur mentalité»

©Photonews
©Photonews

De Vincent Kompany à Nacer Chadli à Anderlecht, en passant par Simon Mignolet au FC Bruges. Si on y ajoute Laurent Depoitre (La Gantoise) et Anthony Limbombe (Standard de Liège), ce ne sont pas moins de cinq Diables rouges qui sont revenus en Belgique. Des retours inattendus pour certains, mais qui s’expliquent facilement d’après le sélectionneur national Roberto Martinez.

« Leur retour est la combinaison de plusieurs facteurs », a expliqué Martinez à nos confrères de Het Laatste Nieuws. « D’un côté, les Diables rouges sont N.1 mondiaux depuis quelques mois. Et le monde du foot regarde la compétition belge différemment, d’une manière plus respectueuse. Les meilleurs joueurs du championnat valent plus cher. C’est devenu normal de payer 15 millions €. Cela offre plus de moyens à nos clubs qui peuvent les utiliser pour attirer nos internationaux. »

« L’attention va être énorme »

Un championnat belge plus attrayant donc, mais qui peut également offrir du temps de jeu aux joueurs qui en manque cruellement. « Mes gars doivent jouer. Surtout cette saison. Attention, cela ne veut pas dire que si tu ne joues pas assez tu ne seras automatiquement pas sélectionné pour l’Euro. Cela dépend de la concurrence et de la position. Mais c’est logique que des joueurs qui sont importants dans leur club aient plus de chance d’être sélectionnés. Même si c’est en Belgique. »

Pour Martinez, débarquer en Pro League ne doit pas être vu comme une voie de garage ou une sorte de pré-retraite. « L’attention va être énorme, ce qui représente aussi un challenge. C’est admirable qu’ils reviennent dans ce contexte. Ils auraient pu faire des choix plus simples où ils auraient été jugés comme leurs équipiers. Cela montre leur mentalité. »

Le technicien espagnol s’est également confié sur le transfert de Romelu Lukaku vers l’Inter Milan. « Le mariage entre Romelu et Man United était tout simplement terminé. Il avait besoin d’un vent de fraîcheur. Il l’a trouvé à l’Inter où il arrive dans un environnement ambitieux. Je ne m’inquiète pas, Rom’ retrouvera en Italie le même niveau auquel il évolue avec les Diables rouges. »

Notre sélection vidéo