Une arbitre belge au sommet? Un rêve, pas une utopie!

@News
@News

Deux assistantes sont arrivées en D1 il y a quelques années, personne n’a arbitré plus haut que la D3. Certaines jeunes « femmes en noir » semblent prometteuses mais doivent encore acquérir de l’expérience.

En plus de susciter l’admiration et de forcer le respect, la désignation de Stéphanie Frappart pour diriger la rencontre de Supercoupe européenne interpelle en Belgique. Qu’en est-il de la situation et de l’évolution du nombre de nos « femmes en noir » ? Nous avons fait le point avec Stephanie Forde, la directrice opérationnelle des arbitres belges et ancienne assistante-arbitre.

> Pas assez d’arbitres en Belgique : ce constat, valable chez les hommes, l’est aussi chez les femmes !

> Stéphanie Frappart, une pionnière exemplaire : l’Europe est pendue à son sifflet…

> Une arbitre en D1, une utopie ?

Notre sélection vidéo