Les Belges anticipent de plus en plus leurs vieux jours: voici comment éviter les ennuis lorsque vous serez âgé

Quelqu’un pour faire ce qu’un jour vous ne pourrez plus faire.
Quelqu’un pour faire ce qu’un jour vous ne pourrez plus faire. - 123RF

Les Belges anticipent de plus en plus leur fin de vie en établissant un mandat de protection extrajudiciaire pour se protéger au cas où ils ne seraient plus capables de gérer eux-mêmes leur patrimoine en cas de maladie, comme la démence par exemple, d’accident grave ou de handicap.

Les citoyens peuvent, en effet, désigner une ou plusieurs personnes pour payer leurs factures, gérer leur compte en banque, payer leurs impôts, vendre ou louer leur logement…

Et cette augmentation est spectaculaire  ! Pour les six premiers mois de 2019, il y a eu en moyenne 4.600 mandats enregistrés chaque mois. Sur la même période l’an dernier, la moyenne était de 2.900 mandats par mois. Aujourd’hui, 126.016 Belges ont déjà établi un mandat de protection extrajudiciaire.

Voici ce qui explique cet accroissement.

► Tout cela à un coût  : découvrez tous les détails de cette démarche.

Notre sélection vidéo