Pénurie de médecins généralistes en Wallonie Picarde: 14 des 23 communes sont concernées et cela risque de poser des problèmes dans les années à venir

Le docteur De Reuse.
Le docteur De Reuse. - DR

Même si le dernier cadastre remonte à 2016, les chiffres n’étonnent guère Virginie Guemjom, médecin auprès de la Maison Médicale de Celles, une commune touchée par la pénurie comme ses voisines de Mont-de-l’Enclus et Pecq, toutes des zones rurales. « Je travaille également comme urgentiste », fait-elle remarquer. « Et nous voyons arriver aux urgences des personnes qui n’ont pas pu avoir rendez-vous avec un généraliste rapidement ».

Elle pointe plusieurs raisons  : le numerus clausus pour les études de médecine ainsi que la difficulté de vivre en milieu rural. « Le choix de la ruralité est compliqué en raison des problèmes de mobilité, de la difficulté de trouver une école pour les enfants », explique-t-elle. « Le médecin réfléchit à deux fois avant de s’installer en milieu rural ».

► Découvrez le tableau de toutes les communes en pénurie ici

► Dans toute la Wallonie, près d’une commune sur deux est en pénurie de généralistes (119 sur 262 communes)

Notre sélection vidéo