Abonnez-vous pour 1€

Aidants proches: problème ou atout pour les entreprises ?

Aidants proches: problème ou atout pour les entreprises ?

Bien qu’il y ait peu d’études en Belgique sur la problématique des aidants proches actifs professionnellement, on estime globalement que 15% des collaborateurs d’une entreprise prennent soin de manière régulière d’un proche ayant une maladie chronique ou un handicap et qu’un quart d’entre eux y consacre au minimum 10 heures par semaine. Cet engagement a des conséquences parfois très lourdes sur les plans personnel et professionnel. Selon des enquêtes réalisées dans plusieurs pays au sein des entreprises, les aidants proches courent en moyenne trois fois plus de risques de souffrir de burn-out ou de dépression que l’ensemble des salariés et leur taux d’absentéisme est 40% plus élevé que la moyenne. « Nous estimons que 40% à 60% des salariés sont ou deviendront un jour des aidants proches au cours de leur carrière professionnelle (compte non tenu des aidants proches sous statut d’indépendant), ce qui donne la mesure des enjeux sociétaux liés à cette thématique », analyse Sébastien Barthe Batsalle, Business Manager de la start-up Collevio.

Néanmoins, dans les entreprises où tous les enjeux liés à cette problématique ont été mesurés, on a constaté deux réalités :

1. La situation de l’aidant proche ne donne pas lieu à autant de problèmes (maladie, dépression, démission…) si elle est prise en compte précocement et abordée sans tabou dans l’entreprise.

2. L’aidant proche a développé des qualités qui renforcent sa valeur pour l’entreprise : loyauté, empathie, résistance au stress, sens de l’organisation (voir dossier de presse).

Et pourtant, force est de constater que leurs besoins ne sont que très peu rencontrés dans les milieux professionnels belges. Car si les aidants proches se soucient du bien-être d’une personne qui leur est chère, qui se soucie des aidants proches ? Selon une étude réalisée en Flandre l’an dernier , 88% des aidants proches sont en attente d’un call center spécialisé dans leurs problèmes, 83% aspirent à avoir un coaching dédié, 76% souhaitent des formations, 71% des conseils, 63% des informations en ligne sur la législation et les subsides…

« Dans nos sociétés confrontées au vieillissement de la population et à la progression des maladies chroniques, le nombre de personnes ayant besoin de soutien dans la durée ne va cesser d’augmenter. Or, les moyens actuels (et futurs) des systèmes de sécurité sociale ne permettent pas de professionnaliser cet accompagnement. Les aidants proches représentent donc LA solution à ce défi et ni les autorités ni les entreprises ne peuvent se permettre de le négliger, sous peine de gros dommages sur le plan social et en termes de santé publique », commente Sébastien Barthe Batsalle.

Collevio conseille les entreprises et prend soin des aidants proches

Née en février 2017 au sein de l’incubateur bruxellois CAREvolution, mis en place par le groupe Partena Promeris, Collevio a développé un ensemble de services spécifiquement pensés pour les aidants proches actifs professionnellement et les employeurs soucieux du bien-être de leurs salariés-aidants proches.

1. Un accompagnement des entreprises

Collevio a développé une approche intégrée vis-à-vis des entreprises afin de les rendre « aidants proches admis ». Cette approche repose sur :

• Un diagnostic complet des règles de conduite internes se rapportant aux aidants proches et une formalisation de celles-ci dans un document destiné à la direction des ressources humaines, aux managers et aux employés.

• Une enquête interne visant à évaluer l’ampleur de la problématique au sein de l’entreprise, la culture de l’entreprise par rapport aux aidants proches, la vision des employés-aidants proches vis-à-vis des pratiques de l’entreprise à leur égard.

• Un support dans l’implémentation d’une structure d’accompagnement.

• Une communication intégrée au niveau interne.

• Un suivi de l’utilisation et du contenu du soutien apporté, comprenant une analyse annuelle du retour sur investissement.

« Bon nombre d’employeurs n’ont pas encore réellement pris conscience de l’importance de cette question, mais lorsque nous les abordons, il est rare que la problématique soit évacuée d’emblée », constate Sébastien Barthe Batsalle. « Outre la diminution des coûts liés à la baisse de performance et/ou au départ de certains aidants proches, l’entreprise renforce son image positive en se souciant de ses salariés-aidants proches. »

2. Un accompagnement des aidants proches

Unique sur le marché, la plateforme « Actevio » de Collevio regroupe une offre de services visant à répondre aux besoins des aidants proches :

• Le service Infoline (entre 16h et 20h) : un call center dédié pour partager des premières pistes concrètes, aiguiller vers les services d’aide existants et détecter les situations de détresse sous-jacentes.

• Le service Easyline : une conciergerie accompagnant l’aidant proche dans une série de tâches liées à sa mission d'aidant telles que des démarches administratives, l'organisation d'un transport ou d'un voyage, la commande de matériel médical, l'organisation de services à domicile...

• Le service Coaching Line (entre 8h et 21h) : il permet de parler à des psychologues formés sur la base d’une méthodologie développée pour Collevio par HoGent.

• Home Services : une liste de prestataires pour les petits travaux (électricité, plomberie, peinture, carrelage, chauffage…).

• Online Services (24h/24) : une librairie multimédia et un webshop notamment.

Ces services aux aidants proches sont financés par un abonnement annuel qui est payé par l’entreprise qui les emploient et calculé au prorata de son effectif global – ce qui équivaut à mutualiser le « risque ». Plusieurs entreprises ont d’ores et déjà entamé une démarche de ce type, notamment Manpower, Partenamut et Lunch Garden.

Semaine des Aidants Proches en Wallonie

Dans le cadre de cette manifestation, qui se déroule du 2 au 8 octobre 2017, Collevio organisera le mercredi 4 octobre à Bruxelles un petit déjeuner à l’attention des responsables RH à partir de 7h30 (renseignements sur https://collevio.be/articles/evenement-petit-dejeuner-rh/), mais aussi plusieurs ateliers à l’attention des aidants proches sur le thème de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée (renseignements sur www.actevio.be).

Notre sélection vidéo