Euro de hockey: les Red Panthers entament leur tournoi avec un partage face aux Pays-Bas (1-1)

Vidéos
Euro de hockey: les Red Panthers entament leur tournoi avec un partage face aux Pays-Bas (1-1)
Belga

Du rouge dans les oranges ! Tel était le premier défi à relever, samedi soir dans le stade de la Wilrijkse Plein : garnir les tribunes d’une belle nuée de supporters belges, au moins aussi massive que la colonie orange qui avait déjà rejoint Anvers, plus tôt dans l’après-midi, afin d’assister à la victoire sans appel des messieurs face à l’Irlande (5-1).

Un premier défi à moitié réussi, car si les Néerlandais semblaient incontestablement être en supériorité numérique et phonique, les Belges donnaient de la voix tant qu’ils pouvaient afin de porter au maximum des Red Panthers fatalement montées au jeu sans trop d’illusions face aux meilleures joueuses du monde, d’Europe et de la Pro League. Et pourtant…

Matla ouvre le score

Cela n’empêchait pas les Red Panthers de montrer du cœur à l’ouvrage dès l’entame de jeu. Une volonté illustrée dès la 5e minute par une jolie percée de Louise Versavel sur le flanc gauche, malheureusement sans effet. Dans la foulée, Aisling D’Hooghe effectuait un joli sauvetage, mais deux minutes plus tard, Frederique Matla jaillissait pour ouvrir le score en faveur des Néerlandaises à la faveur d’un joli revers (1-0).

Un quart et puis Picard

A l’entame du deuxième quart-temps, Niels Thijssen allait faire monter Elodie Picard à la place d’Aisling D’Hooghe, et la gardienne de l’Antwerp allait effectuer quelques arrêts de très bonne facture. Bien utiles pour éviter que le tableau marquoir ne prenne des allures de boulier compteur. En toute fin de 1ère mi-temps, il s’en est même fallu de peu que Jill Boon ne rétablisse l’égalité, mais son revers passait tout juste à côté de la cage alors défendue par Josine Koning (ensuite remplacée par Anne Veenendaal).

PC gagnant en 2e mi-temps

Le troisième quart-temps était marqué par une affaire de PC. Le jeu reprenait en force pour les Red Panthers qui obtenaient un PC après deux minutes de jeu à peine. Alix Gerniers en profitait pour rétablir l’égalité, mais un jeu dangereux lui était opposé à l’arbitrage vidéo. En fin de 3e quart temps, un nouveau PC était obtenu par les Red Panthers. D’abord raté, il était rejoué pour un « back stick » reproché à une défenseuse hollandaise. Michelle Struijk en profitait pour jaillir au rebond et enfin marquer ce premier goal belge, synonyme d’égalité après trois quarts d’heure de jeu (1-1).

Marée rouge !

Alors qu’Elodie Picard revenait au goal pour le dernier quart temps, les échanges s’équilibraient résolument entre les deux camps. Avec d’un côté des Red Panthers conscientes qu’il y avait un bon coup à jouer, et de l’autre, des Néerlandaise sans doute étreintes par la désagréable sensation que le manque d’application dont elles avaient un brin témoigné à mi-rencontre allait peut-être les forcer à un partage a priori inattendu.

Et de fait, c’est bien à celui-ci qu’elles durent se résoudre. Pour le plus grand bonheur d’une marée… rouge !

Notre sélection vidéo