Honteux: des parents simulent la naissance puis la mort d’un bébé afin de duper leurs proches et gagner de l’argent

Vidéo
Un couple peu fiable.
Un couple peu fiable. - Facebook

Conniving Geoffrey et Kaycee Lang, deux habitants de Pennsylvanie, aux États-Unis, ont été très loin pour duper leurs proches et se faire « un peu » d’argent de poche.

Il y a quelques mois, Kaycee a en effet annoncé via Facebook qu’elle était enceinte. Les félicitations ont été nombreuses et plusieurs de ses amies ont voulu lui organiser une « baby shower ». La jeune femme a alors dû trouver une première excuse en affirmant qu’elle devait rester au lit car elle était fatiguée à quelques semaines de l’arrivée du petit Easton.

Et le 3 juillet dernier, le faux bébé est finalement arrivé au monde. Car la jeune femme n’avait jamais été enceinte. Pourtant, Geoffrey et Kaycee ont publié sur Facebook une photo de leur « bébé » qui était, en réalité, une poupée. Et quelques heures plus tard, ils annonçaient dans un émouvant message le décès du nouveau-né, provoquant une vague de tristesse chez leurs proches.

Quelques jours après ce « drame », un appel aux dons a été lancé afin de récolter des fonds pour les funérailles de l’enfant : « S’il vous plaît, gardez ma femme et moi dans vos pensées et dans votre prière. Notre fils Easton est né avec des liquides dans les poumons et est décédé quelques heures après sa naissance. Nous apprécierions beaucoup si vous pouviez partager cela et si vous pouvez, faites un don également pour aider à payer les frais de funérailles et les frais médicaux », pouvait-on lire sur la page GoFundMe lancée par le faux papa et qui a, entre-temps, été supprimée. Rapidement, des centaines de dollars ont été récoltées.

La supercherie a finalement été découverte lorsqu’un proche du couple a téléphoné au funérarium où était censé être incinéré le bébé. Là, il a appris qu’aucune crémation au nom de l’enfant n’était prévue. Étonné, il a prévenu la police qui a, après renseignement, constaté que toute cette histoire était fausse.

Comme l’explique le Sun, qui relaye cette bien triste histoire, le couple accusé de fraude et de vol par tromperie. Il comparaîtra devant le tribunal en octobre.

Notre sélection vidéo