Julien de Sart revient sur son départ du Standard: «Je suis toujours amer car je m’y voyais encore trois ou quatre ans»

Julien de Sart revient sur son départ du Standard: «Je suis toujours amer car je m’y voyais encore trois ou quatre ans»
Sylvain Piraux

Stade des Éperons d’Or, 13h. Le rendez-vous est pris et Julien de Sart, fidèle à sa réputation de garçon ponctuel et disponible, arrive même avec un peu en avance, ses affaires d’entraînement sous le bras. Pourtant, le milieu de terrain de Courtrai a beaucoup à penser en ce moment : jeune marié, il est depuis une semaine papa d’un petit garçon. « Pour l’instant, j’arrive à gérer. Sa première nuit à la maison, c’était la veille du match contre Anderlecht, donc ce n’était pas évident. Mais ce n’est que du bonheur ! »

Vous retrouvez le Standard ce dimanche, à Sclessin. Que représente, encore aujourd’hui, ce club pour vous ?

Je ne l’ai jamais caché, le Standard sera toujours dans mon cœur. J’y serai toujours connecté, quoi qu’il arrive. Tout n’a pas été rose, notamment à cause de mon nom. Mais j’ai toujours eu une bonne carapace.

On vous sent encore amer par rapport à cette période…

Oui, car je voulais encore jouer plusieurs années au Standard. J’avais signé un contrat de cinq ans la saison précédente. Je m’y voyais encore trois ou quatre ans. Et puis, six mois plus tard, alors que j’étais parti, le coach n’était plus le même…

►►► Retrouvez ICI l’interview de Julien de Sart.

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo