«Un montant aussi élevé, c’est à peine croyable»: avec Myriam et Michaël, la fronde s’organise contre la taxe poubelle à Seraing

Le couple est joignable au 0465/89.82.89.
Le couple est joignable au 0465/89.82.89. - A.MA

Avant 2015, les Sérésiens payaient une taxe déchets annuelle, fixée sur base de la composition de leur ménage. Tous leurs déchets allaient dans un seul et même sac, de couleur jaune, qui était pris en charge par les éboueurs à intervalles réguliers.

Mais pour respecter le principe du pollueur-payeur, la Ville de Seraing a mis en place des conteneurs à puce. D’une taxe unique, les habitants passaient à une taxe forfaitaire pour un nombre défini de levées. Au-delà, un tarif était appliqué par kilo de déchets supplémentaires. Avant, Myriam Brose et Michaël Groulard, parents de 3 enfants, payaient une centaine d’euros pour les déchets.

► La somme que leur réclame la commune est « à peine croyable » : pour Myriam et Michaël, il n’est pas question de payer

► Le couple conteste sa facture sur base de ces preuves-ci

Du côté de la Ville de Seraing, on juge la démarche étonnante

Notre sélection vidéo