Raoul Hedebouw pensait que «la percée du PTB servirait d’électrochoc», mais il est déçu: «En Wallonie, le PS mène une politique de droite!»

Exclusif
Raoul Hedebouw pensait que «la percée du PTB servirait d’électrochoc», mais il est déçu: «En Wallonie, le PS mène une politique de droite!»

« Je pensais que la percée du PTB servirait d’électrochoc au PS et à Écolo, mais ces partis ne veulent rien changer », nous indique le porte-parole du PTB, Raoul Hedebouw dans une longue interview exclusive.

« Je ne suis pas content de ce qui est arrivé. Il y avait une chance de réaliser quelque chose. On a discuté une bonne fois avec le PS sur des dossiers concrets, pour savoir si on pouvait faire de la politique autrement. Cela fait 30 ans, MR au pouvoir ou pas, que la politique wallonne est libérale », explique-t-il, en revenant sur les discussions qui n’ont pas abouti avec le PS.

« Le PS ne veut rien changer. Je regrette qu’il trouve plus facilement un accord programmatique avec le MR qu’avec nous. Finalement, l’objectif du PS était de faire accepter l’austérité, décrétée au niveau européen, par le PTB : nous mouiller pour montrer qu’il n’y a pas d’alternative », ajoute-t-il.

Pour le PTB, il n’y a pas de volonté de rupture en Wallonie « et certainement pas tant qu’Elio Di Rupo sera à la tête du PS ».

Proposition au PS, décisions, débat… retrouvez ici l’intégralité de cette interview exclusive  !

Notre sélection vidéo