Basket: les Américains, avec des joueurs NBA, battus pour la première fois depuis 2006 (vidéo)

Vidéo
©EPA
©EPA

L’indestructible « Team USA » de basket a essuyé une défaite historique, samedi contre l’Australie à Melbourne (98-94) en préparation au Mondial (31 août-15 septembre), la première depuis 13 ans avec un effectif issu de la NBA.

Les Australiens, qui s’étaient inclinés 102-86 deux jours plus tôt contre la même équipe, doivent beaucoup à leur star Patty Mills (30 points) et leurs deux vétérans Andrew Bogut (16 points, 9 rebonds) et Joe Ingles (15 et 7), 34 et 31 ans respectivement, dans la construction de ce succès obtenu devant plus de 52.000 spectateurs, un record pour ce sport en Australie.

« Le soutien a été incroyable. Nous sommes très fiers de représenter ces fans et de belle manière. C’est une étape de construction pour nous, nous prenons juste marche après marche. C’est simplement sympa de voir notre progression  », a relativisé Mills, le meneur des Spurs de San Antonio en NBA.

Malgré les 22 points de l’ex-star de Charlotte Kemba Walker désormais passée chez les Celtics de Boston, l’équipe emmenée par l’entraîneur légendaire des Spurs Gregg Popovich a dû s’incliner.

C’est la première défaite depuis 2006 et la demie du Mondial perdue contre la Grèce pour la sélection américaine dans sa version exclusivement constituée de joueurs de la NBA (elle avait disputé sa campagne de qualification au Mondial avec des joueurs de G-League, la ligue secondaire).

Pour la défense de son titre, en Chine à partir du 31 août, la « Team USA » fait certes peur, mais beaucoup moins que ce qu’elle aurait pu espérer.

En effet, la grande majorité des stars de la NBA ont renoncé à participer à la Coupe du monde, privilégiant la préparation de la saison à venir. Au total, seuls deux « All-Stars » 2019 (meilleurs joueurs de la saison NBA), Kemba Walker et Khris Middleton, figurent dans la sélection.

Notre sélection vidéo