Eclairage public: Smartnodes, la spin-off de l’ULiège et de l’UCLouvain, rachetée par le groupe français Lacroix

Eclairage public: Smartnodes, la spin-off de l’ULiège et de l’UCLouvain, rachetée par le groupe français Lacroix
SmartNodes

Créée en 2014 et basée à Liège, Smartnodes a mis au point «une bulle de lumière qui s’adapte parfaitement en taille et en intensité lumineuse autour de l’usager (piéton, vélo, voiture)». La gestion de cette bulle de lumière est en outre «dynamique, décentralisée et interconnectable.» La société compte une quinzaines de collaborateurs. Elle a reçu plusieurs prix internationaux.

Les actionnaires de Smartnodes, parmi lesquels le fonds d’investissement Vives de l’UCLouvain, l’invest Noshaq (ex-Meusinvest), le fonds interuniversitaire QBIC et la société Gesval en charge du transfert des technologies et résultats des recherches pour l’ULiège et le CHU de Liège, ont donc cédé leurs parts à Lacroix, un équipementier technologique basé en France mais présent dans plusieurs pays européens et même au-delà.

Pour accélérer le développement commercial

«Après cinq ans, les investisseurs Vives, Noshaq et QBIC, avec le soutien de Gesval, WSL et SPI, ont mis sur orbite une pépite issue de la recherche interuniversitaire. Le rapprochement avec un industriel comme Lacroix Group est une évidence pour accélérer le développement commercial de Smartnodes dans un secteur où la taille critique est indispensable», explique le CEO de Vives, Philippe Durieux. La proximité culturelle entre les deux entreprises et les compétences complémentaires sont un gage de réussite pour un déploiement rapide des produits Smartnodes. Ce passage de témoin illustre notre capacité de créer des start-ups innovantes et de générer un rendement pour nos actionnaires.

L’équipe en place sera conservée, de même que l’ancrage liégeois de Smartnodes.

Notre sélection vidéo