Sandrine ne se sent plus en sécurité dans le quartier de la Rénovation urbaine: il y a eu deux effractions en une nuit à son domicile

Sandrine pointe du doigt les caméras de vidéosurveillance, qu’elle juge inefficaces.
Sandrine pointe du doigt les caméras de vidéosurveillance, qu’elle juge inefficaces. - A. P.

« J’ai entendu quelqu’un défoncer ma porte vers 1h. Quand je suis allé voir, je suis tombé face à un cambrioleur », relate Sandrine, encore sous le choc de sa rencontre nocturne. « Je l’ai menacé et il a pris la fuite. Malheureusement, je n’ai pas réussi à l’identifier alors j’ai quitté mon logement et j’ai fait le tour du quartier, pour essayer de le retrouver. »

Sandrine ne parviendra pas à mettre le grappin sur son « visiteur ». Pire, pendant qu’elle arpente le cherche, on lui dérobe une console de jeux.

►► Les voisins ont vu les suspects

►► Sandrine ne pense pas que des caméras seraient efficaces

Notre sélection vidéo