Des travaux d’Ores à Fraire rendent improductifs les panneaux photovoltaïques de certains riverains

Les groupes électrogènes perturbent le sommeil de certains Frairois.
Les groupes électrogènes perturbent le sommeil de certains Frairois. - G.F.

Ce système d’alimentation provisoire impacte aussi les installations domestiques des Frairois, car la fréquence d’oscillation du courant produit par les groupes électrogènes tourne autour des 60 hertz, alors que le réseau envoie habituellement du 50 Hz.

Cette petite différence de fréquence a pour conséquence de dérégler certaines horloges électroniques mais aussi de mettre au chômage les installations photovoltaïques.

►► Ce ne sont pas les seules nuisances

►► L’éclairage de la N5 est aussi impacté

►► Il y a dix kilomètres à rénover

Notre sélection vidéo