Le paddock sous le choc après le décès d’Anthoine Hubert à Spa-Francorchamps (vidéo)

Vidéo
Le paddock sous le choc après le décès d’Anthoine Hubert à Spa-Francorchamps (vidéo)
Photo News

Le pilote automobile français Anthoine Hubert, 22 ans, a trouvé la mort samedi à Spa-Francorchamps dans le terrible accident survenu lors de la Course 1 de Formule 2 disputée en marge du Grand Prix de Formule 1, a-t-on appris auprès des organisateurs. La course a été annulée.

La course 2 de Formule 2 prévue dimanche à Spa-Francorchamps a de ce fait également été cancellée, ont indiqué les organisateurs.

L’accident

L’accident a eu lieu sur l’une des parties les plus rapides du circuit belge, le Raidillon de l’Eau Rouge, où la piste remonte brusquement après une descente. L’incident est survenu à 17h07, a précisé la FIA, la fédération internationale automobile dans un communiqué. Le décès d’Anthoine Hubert est intervenu à 18h35 des suites de ses blessures.

Quatre pilotes concernés

Impliqué au début du 2e tour de la course dans un carambolage à grande vitesse avec l’Américain Juan Manuel Correa et le Japonais Marino Sato, Hubert est mort des suites de ses blessures alors que Correa avait été emmené à l’hôpital victime de fractures aux jambes. Il est depuis dans un état stable après avoir été pris en charge au CHU de Liège. Sato est lui indemne.

La FIA parle aussi du Français Giuliano Alesi, le fils de l’ancien pilote de Formule 1 Jean Alesi, comme quatrième pilote impliqué dans l’accident. Il est indemne.

Seulement 22 ans

La F2 est le dernier échelon des formules de promotion en sport automobile avant la F1 et Hubert occupait avant les courses de Spa la 8e place au championnat après 16 épreuves. Il courait en F2 pour l’écurie britannique BWT Arden. Il n’avait que 22 ans.

Le Grand Prix de Belgique de Formule 1 prévu dimanche est maintenu au programme.

Notre sélection vidéo