Abonnez-vous pour 1€

Le beau geste de Quentin à Mons: il sauve de la mort un chaton en plein milieu de l’autoroute!

Quentin Leroy, 21 ans, a sauvé le chaton in extremis sur une montée d’autoroute vers Mons.
Quentin Leroy, 21 ans, a sauvé le chaton in extremis sur une montée d’autoroute vers Mons. - D.R.

Jeudi soir, vers 19h30, Quentin est venu en aide à un chaton au beau milieu de la chaussée « C’était sur la montée de l’autoroute, après le rond-point de Cuesmes pour aller vers Mons. » Le motard s’est arrêté sur le bas-côté dès qu’il s’est rendu compte qu’il s’agissait d’un chaton. Un automobiliste s’est aussi arrêté derrière lui pour venir en aide à la pauvre bête. Tous les deux ont fait de grands gestes pour avertir les autres conducteurs de se déporter. Juste le temps pour le motard de se saisir de la boule de poils. « Le chaton a essayé de bouger, il avait l’air effrayé », commente le jeune homme.

Quentin ne s’était encore jamais retrouvé dans cette situation. Pour lui, il s’agit probablement d’un abandon. Il n’y a pas vraiment d’habitations tout près ni d’autre chat à proximité. Même s’il est allergique aux chats, Quentin ne voulait pas laisser l’animal tout seul. Le Boussutois de 21 ans a pensé le mettre dans sa veste vu qu’il n’avait pas de sac. Ce qui aurait provoqué quelques éternuements et autres réactions allergiques de sa part… Heureusement, l’automobiliste s’est occupé de lui.

Quentin a eu des nouvelles du chaton...
Quentin a eu des nouvelles du chaton... - D.R.

En publiant la vidéo du sauvetage sur Facebook, Quentin voulait retrouver l’automobiliste et ainsi prendre des nouvelles du chaton. Au moment des faits, il avait une caméra intégrée à son casque. « Je filme toujours en cas d’accident », explique celui qui suit des études d’instituteur. Il n’aurait jamais pensé que sa vidéo allait être vue plus de 100.000 fois sur les réseaux sociaux, en moins de 24 heures. « J’ai énormément de commentaires et de messages. J’ai simplement publié la vidéo sur des groupes ».

Sain et sauf

Ce dimanche, en début d’après-midi, Quentin a le cœur plus léger. Il en a la confirmation : le chaton se porte bien. « Nous l’avons gardé deux jours à la maison mais avec trois chiens et un chat, nous n’avons pas pu le garder », lui apprend la belle-fille de l’automobiliste.

C’est une association de Bruxelles qui a pris en charge le chaton. L’animal sera pucé, vacciné et stérilisé avant d’être mis à l’adoption. Une bénévole de l’association a remercié Quentin d’avoir sauvé la vie du chaton. La petite femelle sera déposée dans sa famille d’accueil ce mardi.

Notre sélection vidéo