Steven Defour de retour dans le championnat belge: «Avec tous les anciens Standardmen, j’ai l’impression d’être à la maison à l’Antwerp»

©Belga
©Belga

Steven, vous êtes enfin Anversois. Le transfert ne s’est pas conclu à l’hiver dernier mais bien cet été, lors du dernier jour de ce mercato estival. Pourquoi maintenant et pas il y a quelques mois ?

L’Antwerp s’était informé à mon sujet en janvier et cet intérêt n’a jamais disparu. J’ai reçu des coups de fil de Luciano D’Onofrio très régulièrement, pour voir comment j’allais. Mais à ce moment-là, un transfert n’était pas envisageable car Burnley ne souhaitait ni me vendre, ni me prêter. Le déclic vient du fait que récemment, Burnley est venu me parler. La discussion a été très franche, le club m’a dit qu’il était prêt à trouver une solution et un départ a été rendu possible. Une fois libéré, l’Antwerp m’a demandé si je voulais venir et me voici.

Il y a tellement d’anciens Standardmen ici que vous devez avoir l’impression d’être de retour à la maison, non ?

Oui, c’est vrai. C’est chouette de connaître autant de personnes, dans l’équipe et à d’autres postes dans le club, d’avoir travaillé par le passé avec autant de monde. Cela va faciliter mon intégration.

►►► Découvrez ICI notre long entretien avec Steven Defour, la nouvelle recrue de l’Antwerp.

Notre sélection vidéo