Abonnez-vous pour 1€

Mons: une prime pour réaliser un audit énergétique de son logement

Mons: une prime pour réaliser un audit énergétique de son logement
SPW/ FD

Cette année, un budget de 25.000 euros est prévu pour aider les citoyens montois à analyser leur logement, pour les aider dans les demandes de primes à la Région wallonne. L’objectif visé par le collège communal est de promouvoir la rénovation énergétique des logements privés. Le nouveau système d’audit logement de la Région wallonne pour la rénovation des bâtiments privés, modifié le 1er juin 2019, reprend notamment l’analyse complète du bâtiment, le calcul de rentabilité des travaux, la priorisation des travaux, l’aide à la demande de prime…

« Le collège a décidé de simplifier la vie des Montois en faisant en sorte que l’incitant donner par la Ville double le montant octroyé par la Région wallonne », explique le bourgmestre Nicolas Martin. « La Ville de Mons a ainsi préféré s’appuyer sur le système wallon déjà existant plutôt que de créer un nouveau système de prime qui aurait généré des démarches inutiles et complexes pour les citoyens ».

Le coût d’un audit logement réalisé par un auditeur certifié est estimé entre 800 € et 1.500 € selon la complexité du logement. La prime wallonne varie quant à elle de 110 € à 660 € selon les revenus. «  Grâce à cette prime, les ménages à petits revenus pourront réaliser un audit pour une cinquantaine d’euros et cibler efficacement les travaux d’économie d’énergie (chauffage, isolation,.) qui seront rapidement rentabilisés grâce à la diminution de leur facture de combustible » précise Catherine Marneffe, l’échevine de l’énergie-climat.

Critères et modalités d’octroi de cette nouvelle prime communale

Le demandeur doit avoir bénéficié au préalable, pour le même objet, de la prime équivalente de la Région wallonne. Il devra respecter les conditions d’occupation prévues par la prime de la Région wallonne après le versement de la prime par la Ville de Mons. Il doit avoir au moins 18 ans ou être reconnu comme mineur émancipé, doit avoir un droit réel sur le logement (propriétaire total ou partiel, usufruitier,…) et doit s’engager à accepter les visites de contrôle de l’administration.

Le bâtiment pour lequel ladite prime est sollicitée doit être situé sur le territoire de la Ville de Mons, doit avoir été construit il y a au moins 15 ans au moment où l’auditeur réalise son rapport et doit être, à au moins 50 %, destiné à du logement.

Enfin, l’audit logement doit être réalisé par un auditeur agréé par la Région wallonne (liste disponible sur le site http://energie.wallonie.be).

Le montant de la prime versé par la Ville de Mons est équivalent à celui versé par la Région wallonne :

• sans que le montant cumulé des 2 primes (celle de la Région wallonne et celle de la Ville de Mons) ne puisse dépasser 95 % de la facture finale pour la réalisation d’un audit Logement.

• Les logements qui ont bénéficié de cette prime communale ne seront plus éligibles à cette prime durant une période de 10 ans. Et les demandes de primes logement sont limitées à 3 logements par personne physique ou morale.

Concrètement, pour bénéficier de la prime, le demandeur introduit sa demande à l’administration communale de Mons au plus tard dans les trois mois suivants la réception de la preuve de la promesse d’octroi d’une prime, pour le même objet, émanant de la Région wallonne.

Ce règlement communal relatif aux critères et modalités d’attribution de ladite prime sera soumis en conseil communal du mois d’octobre 2019.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo