Les grands clubs de Premier League veulent retarder la date de clôture du mercato d’été anglais

©Photonews
©Photonews

Depuis deux ans le mercato d’été anglais ferme ses portes avant le début de la Premier League, soit le 8 août cette saison. La mesure semblait satisfaire tout le monde, mais ce n’est pas le cas. Mauricio Pochettino, l’entraîneur argentin de Tottenham, n’a en effet pas provoqué un tollé général en déclarant que cette réforme avait été une « grosse erreur ».

« Les clubs européens ont vingt jours de plus pour recruter », a-t-il fait remarquer, « et je pense que c’est une grosse erreur de la Premier League d’avoir avancé la date. On s’est tiré une balle dans le pied. On ne peut plus acheter aucun joueur, mais on peut par contre en perdre… », a dénoncé Pochettino, qui a failli voir Christian Eriksen partir au Real Madrid. « Je pense donc que nous devons revenir en arrière, et changer pour à nouveau fonctionner de la même façon que les autres… »

C’est aussi, selon divers médias dont le Times, ce qu’on pense dans d’autres clubs, en particulier ceux de Liverpool et de Manchester. Le sujet devrait en tout cas être évoqué lors d’une réunion des présidents de clubs prévue le 12 septembre prochain.

En cas de vote pour un retour à l’ancien système, vraisemblablement dans le courant du mois de novembre, il faudra que onze des vingt clubs au moins, donnent leur accord, pour le valider. Manchester United, Manchester City, Watford et Crystal Palace s’étaient opposés à la réforme en novembre 2017.

Celle-ci avait été décidée dans un souci d’équité sportive, afin que les clubs ne puissent plus modifier leur effectif après le début de la compétition. Mais aussi dans l’espoir de voir les autres fédérations s’aligner, ce qui n’a pas été le cas. Une partie des clubs se sent ainsi lésés et défavorisés par rapport à la concurrence étrangère. D’autant plus regrettable, que l’Angleterre avait donné le bon exemple, qui n’a pas été suivi…

Notre sélection vidéo