Récemment mis à la porte de leur logement, Johan et Ophélie vivent dans une tente à Tournai: le couple devra bientôt également quitter ces lieux

Une deuxième tente achetée chez Decathlon pour un peu plus de confort.
Une deuxième tente achetée chez Decathlon pour un peu plus de confort. - B.Libert

« Nous avions un toit, nous étions à l’abri. J’ai tenté d’expliquer aux policiers que nous allions dormir sous une tente, sans salle d’eau ni cuisine. Mais la loi est ainsi faite ».

Depuis trois semaines, Johan et Ophélie ont trouvé un terrain privé pour installer leurs deux tentes. Sauf que récemment, ils ont reçu l’ordre de plier bagages pour le 24 septembre… au plus tard.

► Nous sommes allés à la rencontre du couple désespéré.

► Depuis deux ans, les deux Tournaisiens se battent pour avoir un toit.

► Johan lance un appel à l’aide  : « Rien ne bouge ! »

Notre sélection vidéo