Michael Verschueren revient sur le mercato d’Anderlecht: «Je n’aurais pas agi comme Bruges pour Diagne»

©Photonews
©Photonews

Toujours ouvert au dialogue et malgré une fin de mercato pour le moins agitée, surtout à cause du « dossier Mbaye Diagne » chipé par le FC Bruges au dernier moment, Michael Verschueren, directeur sportif, a défendu son bilan d’un été chargé où le club a davantage récupéré que dépensé de l’argent. Au total, 53 transactions en comptant les 39 liées à l’équipe première et les 14 pour des dossiers des jeunes du centre de formation. « C’est difficile mais je me donnerais un sept ou un huit sur dix avec Vincent Kompany comme le coup du mercato », estime Verschueren.

Le RSCA, qui était à la recherche d’un nouvel attaquant, s’est fait doubler par Bruges dans le dossier Diagne. Alors qu’un accord avait été trouvé avec Galatasaray et le joueur et que ce dernier était sur le sol belge, il a fait faux bond. Quelques minutes plus tard, le couperet est tombé.« Je pensais avoir réussi un ‘deal’. Je me pose des questions. Si Bruges était au courant qu’il y avait un accord avec Anderlecht, c’est très dommage. Moi, si j’avais su, je ne l’aurais pas fait. »

►►►Michael Verschueren évoque également le cas de Michy Batshuayi

►►►Pour le directeur sportif, le mercato estival n’est pas encore totalement terminé !

Notre sélection vidéo