Incident verbal lors de la rencontre entre Bruges et Eupen: la sanction de Philippe Clement tombera au plus tard vendredi

PHOTO NEWS
PHOTO NEWS

Clement risquait à l’origine d’être suspendu un match, et de devoir payer une amende de mille euros. C’était en effet la proposition du parquet, mais il l’a refusée. Il a dès lors comparu mardi devant la commission des litiges.

Le parquet fédéral a requis une peine plus sévère au cours de l’audience, dans l’espoir que les joueurs et entraîneurs seront à l’avenir plus enclins à accepter le règlement à l’amiable proposé.

La colère de Clement visait l’arbitre Bram Van Driessche qui n’avait pas accordé un penalty au captaine brugeois Ruud Vormer, poussé dans le dos dans le rectangle par Menno Koch à la 54e minute.

L’entraîneur brugeois avait ironiquement levé le pouce en direction du quatrième officiel, avant de copieusement enguirlander l’arbitre principal.

« Je me pose des questions à propos de la façon dont cette rencontre a été arbitrée », avait-il ensuite déclaré à la conférence de presse. « Ce n’est pas bon pour le foot, en tout cas… »

La procédure d’urgence n’étant pas de vigueur, la Commission des litiges n’était pas tenue de rendre son verdict mardi.

L’Union belge a annoncé qu’il sera communiqué au plus tard vendredi.

Une éventuelle suspension ne sera effective que la semaine suivante.

Notre sélection vidéo