Abonnez-vous pour 1€

Les métiers du digital: BIA développe des machines intelligentes pour le secteur de la construction

Vidéo
Les métiers du digital: BIA développe des machines intelligentes pour le secteur de la construction

« L’entreprise a été créée en 1902 par Georges Bia », nous explique Denis Herin, responsable du service après-vente de BIA pour la Wallonie, installé au BIA Service Center, à Fleurus. « Le Service Center, qui appartient à BIA Benelux, existe depuis 2012. »

« BIA est une société familiale. C’est un groupe qui est actif dans la distribution d’équipements de génie civil, de carrières, construction, recyclage. Le groupe est présent au Benelux mais également en Afrique. Cela représente 1300 collaborateurs, dont 150 sur le Benelux. Dans les 1300 collaborateurs, ce sont principalement des ingénieurs et des techniciens. On fait bien sûr de la vente de matériel neuf et d’occasion, de la location également, mais on propose principalement du service. »

BIA commercialise des machines intelligentes. « Elles permettent de créer un plan du chantier, nous explique Morgane Desalle, marketing et communication spécialiste chez BIA. On l’intègre dans la machine. Et puis, la machine fait toute une série d’actions toute seule, pour ne pas creuser trop profondément, par exemple. C’est de la technologie qui provient de notre constructeur Komatsu, mais que nous vendons en Belgique. » Thierry Dursin, responsable ventes machines en Belgique : « Ces machines sont pré-équipées d’un système 3D GPS. On a notamment des excavatrices et des bulldozers. Les opérateurs peuvent travailler tout de suite avec les machines. »

L’entreprise vend aussi des machines hybrides. « Elles sont équipées d’un moteur diesel et d’un moteur électrique. La machine récupère de l’énergie lors de la giration pour soutenir le moteur diesel avec le moteur électrique. On peut gagner entre 25 et 30% de consommation. Et on sort beaucoup moins de CO². »

Mais le nouveau produit de la société est un outil de gestion de flottes : SmartFleet. « La plupart des machines sont équipées du système télématique SmartFleet, nous explique Denis Herin. Ce qui veut dire que la machine envoie des informations sur sa consommation, la température, l’utilisation… SmartFleet a été développé par BIA. Ça permet vraiment au client d’optimiser sa flotte, aussi bien sur son utilisation que sur sa maintenance. » Morgane Desalle : « Ce nouveau logiciel permet à nos clients d’avoir en un coup d’œil différents rapports, pour pouvoir utiliser au mieux leurs machines. » Cédric Durand, responsable marketing du groupe BIA : « Cette technologie permet à nos clients de produire plus et de diminuer les coûts. »