Cinq prévenus du Centre accusés d’une série de homejackings violents dans la région de Tournai: ils nient tous les faits

Cinq prévenus du Centre accusés d’une série de homejackings violents dans la région de Tournai: ils nient tous les faits
News

Il y a le jeune Gabriel, un étudiant de 20 ans. Il était en blocus en juin et il dormait paisiblement dans son lit, la nuit du 18 au 19 juin lorsqu’il a été réveillé, malmené et menacé par plusieurs hommes cagoulés qui savaient que son père gérait un garage Nissan et voulait des infos.

Il y a aussi eu ce couple de Pecq, Christopher et Amandine, réveillé en pleine nuit et tabassé, menacé: ils sont tellement traumatisés qu’ils ne veulent plus entendre parler de toute cette histoire. Et ce n’est pas tout !

►► Deux étaient des fugitifs mais ont été attrappés

►► De 10 à 17 ans pour les malfrats

►► La défense déclare qu’ils ne se connaissent pas

Notre sélection vidéo